Développeur de Motivation et de Performance

FORMATION-COACHING-TEAM BUILDING


06 62 68 53 72
motivalance@gmail.com

Ensemble, analysons votre besoin, imaginons le meilleur dispositif, déployons votre solution sur mesure et mobilisons vos équipes.

Pour réaliser, sans engagement, un devis de formation, coaching ou team building  Cliquez sur ce lien ou contactez-nous au 06 62 68 53 72

    

 

Sujet: Comment gérer le doute en 7 étapes

Aucun message nʼ a été trouvé.

Comment gérer le doute en 7 étapes

29/08/2014 17:51

Le doute est une épée à double tranchant, ayez-en trop et vous êtes condamné, pas assez et vous êtes condamné. Mais, une chose est certaine…

Les leaders qui ne doutent pas sont dangereux !

Profonde réflexion, malaise, inconfort...3 raisons de n’avoir aucun doute:

1. Vous êtes engagé dans des activités petites et sans importance.

2. Vous n’ayez pas réfléchi sérieusement aux défis qui vous attendent.

3. Vous avez réussi ceci auparavant et les conditions n’ont pas changé.

Mauvais doute:

◦Le doute est le résultat d’une réflexion si ceci ou si cela.

◦Il n’y a pas de progrès avec le doute. Tout est faire ou mourir. Le doute ignore le processus et demande des garanties.

◦Le doute malsain construit une prison de sécurité.

◦La personne qui explique constamment pourquoi les choses ne vont pas fonctionner a un problème de courage, ou elle n’est pas embarquée.

◦Le doute qui conforte constamment l’inaction est mortel.

Bon doute:

Toute grande chose débute dans le doute. Quelqu’un a douté que le monde soit plat.

1. L’incertitude nourrit la préparation. Des plans mal préparés vous font paraître idiot.

2. Le doute motive la recherche. La poursuite de la clarté et de la certitude permet de découvrir le meilleur chemin à suivre.

3. Les incrédules amènent l’excellence quand ils questionnent les plans.

4. L’exécution réussie inclut le doute quant au succès.

Plus j’en sais, plus je doute que je sais.

 

7 étapes pour manager le doute:

1. Définissez la grande victoire, avant de douter du chemin.

2. Donnez un but à court-terme, avant de craindre l’échec.

3. Évaluez les risques.

4. Déterminez le niveau de confiance requis pour avancer.

5. Construisez des relations avec les acteurs majeurs.

6. Développez un plan de repli.

7. Entrez en action.

Un petit pas en avant à la fois permet de vaincre le doute.

 

10 questions pour répondre au doute:

1. Pourquoi ceci est-il important ?

2. Sur une échelle de 1-10, quel est votre niveau de confiance ? Est-ce assez ?

3. De combien de confiance supplémentaire ai-je besoin pour aller de l’avant ?

4. Quelles actions augmentent la confiance ?

5. Que ne ferons-nous pas si nous échouons ?

6. Qui a déjà fait ceci ?

7. Combien ceci est-il important pour le succès de l’organisation ?

8. A quel point les forces de l’équipe sont-elles adaptées à relever ce défi ?

9. Quelle différence apporterait de la formation ?

10. A quoi ressemble une série de petites victoires ?

Et vous comment, en tant que leader, trouvez-vous juste suffisamment de certitude pour avancer ?